Le fichier d’impression STL

Quels sont les différents formats de fichiers d’impression 3D ?

Le fichier d’impression STL : comment exporter un format natif ? Quels risques lors de l’export ? Comment réparer un fichier endommagé ?

Il existe de nombreux formats de fichier de modélisation 3D. Chaque logiciels existant a créé son propre format de fichier natif, cependant, il existe un format commun de fichier impression 3D : le format STL.

Ce format, inventé par un des fondateurs de 3D System dans les années 1980, est devenu le format de référence pour la fabrication additive qu’importe les techniques d’impression. Un fichier imprimante 3D STL permet de créer une mosaïque de triangles. Ces triangles ont des arrêtes en commun et sont orientés vers l’extérieur. Ainsi, on parvient à connaître leur emplacement (grâce aux trois sommets des triangles), leurs orientations … Ainsi, la précision du maillage est primordial.

Certains logiciels ne proposent pas de conversion au format STL, il est cependant possible d’installer un plug in ou une extension du logiciel en question qui permettra ainsi d’exporter au format STL. Attention, il est possible que l’export ainsi forcé d’un fichier de modélisation 3D apporte quelques modifications à votre fichier d’origine.

Plusieurs logiciels existent permettant de réparer des fichiers STL endommagés. Voici deux solutions qui font partie des plus populaires du marché : Magics et netfabb.

Magics, édité par la société Materialise, permet d’importer une grande variété de fichiers et de les exporter ensuite au format STL. Il permet également de réparer et optimiser les fichiers 3D endommagés.

Un des risques encourus lors de l’export d’un fichier au format STL est la possibilité d’avoir des « trous » sur l’objets modélisé. Le logiciel Netfabb permet, entre autre, de boucher ces trous et de créer une enveloppe lisse autour du modèle.

Aller plus loin :

Quels logiciels sont les plus utilisés ?

Qu’est ce qu’un scanning ?