Fabrication additive et marques font bon ménage.

Souvenez vous, nous avions lancé ce topic d’article #Brandmakers en analysant les cas Iphone, Go Pro et Duralex. Nous sommes de retour aujourd’hui avec un nouvel article pour aborder le cas du géant japonais : Canon.

Tout d’abord en guise de rappel, nos articles signés du #Brandmakers aborderont le cas de différentes entreprises sujettes à une nouvelle pratique qui se développent au sein des propriétaires d’imprimantes 3D. Ces derniers s’approprient les marques et s’en inspirent en créant des objets et accessoires en impression 3D enrichissant leur expérience avec la marque, et les diffusant au plus grand nombre via les plateformes Open source tels que Cults ou Yeggi. Sorte de DIY 2.0, ce phénomène n’as pas fini de faire parler, que ce soit économiquement mais aussi concernant la législation autour, d’autant plus que nous n’en sommes qu’au début avec un marché de l’impression 3D qui augmentera de 25% par année jusqu’en 2020.

 

LE CAS CANON


Canon est une entreprise japonaise basée à Tokyo spécialisée dans les produits optiques, incluant appareils photo, photocopieurs et imprimantes. De son nom japonais Seiki-kōgaku-kenkyūjo (精機光学研究所), qui signifie littéralement « Laboratoire d’instruments de précision optique », l’entreprise a été fondé en 1933 par Yoshida Gorō. Aujourd’hui Canon s’est imposé sur le marché de la photographie, notamment grâçe à sa gamme d’appareil photo « Reflex » qui propose une très bonne qualité de photographie pour des prix restant accessible aux particuliers. Mais encore une fois les accessoires et les pièces de rechanges ne sont pas sans coût, encore une fois l’impression 3D est une alternative plutôt convaincante. En 2016 nous avions déjà conçus un objectif d’appareil photo totalement unique pour un projet, voyons voir ce que les Brandmakers ont imaginés à leur tour.

Ce que l’on retrouve en plus grand nombre sur les différentes plateformes Open Source, ce sont les filtres applicables à l’objectif de l’appareil (différents selon les modèles) afin d’obtenir des bokeh unique. Le bokeh (prononcé « boké ») désigne la qualité du flou artistique d’arrière-plan d’une photographie, c’est à dire que la photo est centrée sur un élément et applique un effet de flou sur le reste de la photo. Jusqu’à aujourd’hui, ce qui permettait aux amateurs de photographie de varié la qualité de ces bokeh est  la conception de l’objectif et plus précisément la forme de son diaphragme  (les objectifs à grande ouverture et permettant la meilleure qualité). C’est sans compter sur les Brandmakers qui se sont donc penchés sur la création de filtres que l’utilisateur peut facilement installer à l’objectif de son appareil Canon afin d’obtenir des bokeh avec des formes vraiment sur-mesure. Pour le moment « l’étoile » et le « coeur » sont les formes les plus représentées sur les différentes plateformes mais ces accessoires sont sans limites. En effet, n’oublions pas qu’avec l’impression 3D tout est possible à partir du moment où une personne modélisera en 3D la forme souhaitée.

Bokeh - Etoile - Canon - Impression 3D
(Source Thingiverse)

Bokeh - Coeur - Canon - Impression 3D
(Source Yeggi)

 

On poursuit avec une multitude d’accessoires issus directement des diverses plateformes Open Source de fichiers STL. Trépieds, lentilles sur mesure, accessoires, flash et même accessoire pour monter l’appareil sur un drone etc; encore une fois les BrandMakers s’approprient la marque et crèent tout ce dont ils ont besoin pour enrichir leur expérience avec cette dernière. Lorsque l’on navigue sur ces différents sites collaboratifs, on remarque que l’inventivité est le véritable moteur des particuliers capables de modéliser en 3D la forme souhaitée. Que ce soit dans une optique de contrecarrer les prix, pour subvenir à des besoins ignorés par les marques ou des envies totalement personnelles, l’impression 3D permet à ces mêmes personnes d’exprimer leur créativité et de la partager au plus grand nombre.

Accessoire - Canon - Impression 3D - Photographie
(Accessoire pour effet flash – Source Thingiverse)

Accessoire - Canon - Impression 3D - Photographie
(Source Thingiverse)

Accessoire - Canon - Impression 3D - Photographie
(Protection lentille – Source Yeggi)

 

On finit avec un un projet aussi inventif que pratique: le Lens Safe. Issu de la collaboration entre la photographe Rutger Geerling et de l’ingénieur néerlandais Mark Riemersma, le Lens Safe est un petit accessoire que l’on installe autour de la monture du boîtier de l’appareil photo grâçe à du scotch double face, qui vient simultanément affleurer la platine et surtout cacher et bloquer le bouton de déverrouillage de l’objectif. Grâçe à ce système ingénieux, l’utilisateur peut toujours monter son objectif sur son boîtier avec la même facilité, cependant il est beaucoup plus compliqué de les dissocier étant donné que le déverrouillage doit s’opérer à deux mains.

Lens Safe - Canon - modélisation 3D - Impression 3D - Photographie
(Modélisation 3D Lens Safe)
Lens Safe - Canon - Impression 3D - Photographie Lens Safe - Canon - Impression 3D - Photographie

Créé pour contrer la recrudescence de vol des objectifs photos qui se revendent à un prix d’or, Rutger Geerling précise quand même que « l’accessoire n’a toutefois pas été testé contre les dommages qu’il pourrait causer à l’appareil photo et aux autres équipements photographiques. L’utilisation demeure donc au risque de l’usager ». Pour un coût de production que les créateurs estiment à environ 60 centimes (à condition que l’on possède une imprimante 3D), cette protection est un vrai plus pour tous touriste ou fan de photographie qui ne veut plus passer sont temps à surveiller si son objectif est bien toujours au bout de l’appareil. N’ayez plus peur et regardez dans votre objectif, l’impression 3D est là.

Accessoire - Canon - Drone - Impression 3D - Photographie

Bokeh - Oiseau - Canon - Impression 3D Bokeh - Orage - Canon - Impression 3D